Home / Uncategorized / L’avis de 60 jours, réglé avec les prêteurs privés

L’avis de 60 jours, réglé avec les prêteurs privés

Share Button

Vous avez eu quelques difficultés financières et il vous est complètement impossible de payer votre créancier en temps voulu? Vérifiez dans votre boîte aux lettres. Le fameux avis de 60 jours y est peut-être déjà, sans que vous ne vous en soyez aperçu !Pourquoi votre créancier vous a-t-il fait parvenir cet avis et quelles sont vos options ?

Avis de 60 jours signifie retard de paiement

Pour être plus clair, un avis de 60 jours a pour rôle de vous informer que votre prêteur vous accorde 60 jours pour acquitter vos dettes. C’est une exigence légale qui incombe aux créanciers hypothécaires avant d’exercer son droit d’hypothèque. En principe, ce délai s’écoule à partir du jour de la réception de l’avis par la personne concernée, après qu’il ait été inscrit au niveau du registre foncier pour être opposable aux tiers, et donc valide.

Pour ne pas aggraver la situation, vous êtes dans l’obligation de chercher des solutions au plus vite. En effet, pour vous, le temps est compté. Vous n’avez que 60 jours.Et si vous avez des personnes à charge, devoir quitter sa demeure en échange d’un prêt non remboursé est une situation aussi embarrassante que difficile. Heureusement, vous disposez de plusieurs options pour éviter la saisie de vos biens.

Les solutions qui s’offrent à vous

Si cet avis se trouve entre vos mains, c’est qu’il y à défaut de paiement. Alors, vous devez vous procurer les sommes que vous devez à votre créancier. À part ceux qui consultent des avocats, en général, les débiteurs qui sont face à cette fâcheuse situation se retournent vers des prêteurs privés pour obtenir un nouveau prêt hypothécaire. Ainsi, ils seront en mesure de rembourser leurs dettes. Les prêteurs privés peuvent octroyer presque 75% de la valeur marchande du bien hypothéqué.Ils essayent au maximum de vous donner la possibilité de payer vos dettes en proposant des prêts à taux d’intérêt vraiment raisonnable.Contrairement aux banques qui n’accorderont pas de prêt vu la précarité dévote situation. Elles ne pourront pas garantir le remboursement de leurs emprunts. Pour plus d’informations à ce sujet, on vous recommande de contacter M. Érick Brunet, courtier immobilier hypothécaire, de la compagnie Multi-prêts hypothèques exerçant à Rive Nord. Il est celui qu’il vous faut pour vous prêter main-forte, suite à l’arrivée de l’avis de 60 jours.

Top