Home / Uncategorized / Prêt à la consommation ou Prêt hypothécaire privée, lequel choisir pour vos travaux de rénovation ?

Prêt à la consommation ou Prêt hypothécaire privée, lequel choisir pour vos travaux de rénovation ?

Share Button

Vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation dans votre maison ? Vous voulez remplacer le système de chauffage, rénover vos sanitaires, refaire la façade, ou encore réparer la toiture ? Votre situation financière ne permet pas de telles dépenses et vous devez obtenir un prêt pour financer la rénovation ? Alors, sachez qu’il existe plusieurs possibilités pour trouver les fonds nécessaires. Toutefois, comme il est beaucoup plus facile d’emprunter de l’argent que de le rembourser, vous devez bien choisir le type de prêt que vous allez contracter.

Le prêt à la consommation est un prêt non garanti

Un prêt ou un crédit à la consommation est un prêt personnel pour lequel le prêteur n’exige aucune garantie. La plupart des institutions financières au Québec proposent des offres de prêt à la consommation dont les taux et les conditions varient d’une banque à une autre, et d’une ville à une autre (Montreal, Laval, Longueuil, Rive sud, Rive nord, West Island). Généralement, les banques prennent en considération plusieurs facteurs lors du calcul du taux d’intérêt d’un prêt à la consommation : l’emploi, le patrimoine, et le pointage de crédit du demandeur, la durée du prêt, le taux d’intérêt préférentiel, le taux directeur, le taux d’inflation, etc. En moyenne, attendez-vous à un taux d’intérêt de 18 à 20 % pour un prêt à la consommation. 

L’Hypothèque privée est un prêt garanti

Comme son nom l’indique, le prêt hypothécaire privé est un prêt accordé par un Prêteur hypothécaire privé. Il utilise un bien, notamment une propriété immobilière ou une voiture par exemple comme garantie en cas de défaut de remboursement. À la différence du prêt la consommation, les conditions d’obtention d’un Prêt hypothécaire privée sont plus flexibles. Bien que les taux des hypothèques privées sont généralement plus élevés que ceux des prêts hypothécaires classiques, ils sont le plus souvent moins élevés que les taux des prêts à la consommation. Si vous possédez déjà une propriété immobilière, le prêt privé est la solution la plus simple pour financer des travaux de rénovation.

Conseils pratiques

  • Lorsque vous obtenez un prêt, vous devez connaître le coût global de celui-ci. Ne vous fiez pas uniquement au taux d’intérêt pour évaluer une offre de financement.
  • Si vous avez opté pour un taux hypothécaire variable, préparez-vous à faire face à une éventuelle hausse des taux pour éviter de vous retrouver dans une situation difficile.
  • Avant de signer un contrat de prêt, il est important de bien comprendre toutes les conditions et les clauses mentionnées par le prêteur.
  • Votre ratio d’endettement devrait rester en dessous de 30 %. Au-delà de ce pourcentage, vous devrez éviter de vous endetter à nouveau, car de nouvelles dettes impacteront négativement votre situation financière.

Si vous envisagez de contracter un prêt hypothécaire, alors il est judicieux de vous faire assister par un Courtier hypothécaire en prêt privé. Au Québec, nous vous recommandons de faire affaire avec Érick Brunet.

Top